fbpx

4 CHOSES QUE LES FEMMES DOIVENT A TOUT PRIX COMPRENDRE A PROPOS DES HOMMES

Je sollicite régulièrement l’avis des hommes et des femmes sur les réseaux sociaux dans le cadre de sondages et parfois, j’ai vraiment l’impression d’assister à une vraie guerre des sexes.

Avec tout ce que je reçois quotidiennement, je pense avoir assez de clients pour ouvrir un bureau des plaintes et faire fortune.

« Les hommes ne sont pas fiables », « les femmes sont vénales », et j’en passe et des meilleures. On a tous des raisons d’en vouloir au sexe opposé, et puis force est d’admettre que c’est parfois tellement plus simple de montrer son partenaire du doigt que de se remettre soi-même en question.

Au final je ne sais pas qui a raison ou qui a tort, et ça m’est égal parce que je déteste devoir départager. Après tout on a tous nos lots de souffrances lorsqu’il s’agit de faire des rencontres réussies.

Loin de moi d’ailleurs l’idée de vouloir redorer le blason masculin en écrivant les lignes qui vont suivre. Cet article doit juste servir à sensibiliser les femmes sur un point important : Non, les hommes n’ont pas plus de pouvoir que les femmes en séduction.

La preuve en 4 points :

1. Le fardeau du premier pas

Les femmes ne font pas le premier pas (là il y en a toujours une pour dire « Ah si moi je le fais » et c’est tout à fait honorable, mais on peut s’accorder à dire ça reste très exceptionnel).

D’ailleurs j’ai beau dire à mes clients masculins que ça ne changera probablement jamais, il y en a encore beaucoup qui enragent de devoir prendre tous les risques.

En somme, ce sont les hommes qui vont encore aujourd’hui au casse-pipe. A première vue, l’art de la séduction semble comporter plus de risques quand on est un homme.

Regarde ce que dit Wikipédia sur le sujet (page « séduction ») :

« Si, chez l’homme, séduire est souvent une démarche active, demandant un ensemble d’efforts et de prises d’initiatives de sa part, dans les sociétés encore marquées par le patriarcat,(…)Pour cette raison, la part de la femme dans le phénomène de la séduction prend souvent une tournure plus passive… »

C’est en fait le féminisme dans toute sa contradiction, car pour le coup c’est vraiment un truc que les hommes seraient prêts à partager avec les femmes, le fardeau du premier pas. Mais paradoxalement, on n’a jamais vu aucune fille manifester dans la rue pour obtenir ce privilège.

Une femme peut avoir une vie sentimentale épanouie sans jamais avoir à prendre un seul râteau. Son rôle en séduction est de signifier à l’homme qu’il lui plait en lui envoyant des signaux d’intérêt.

Le problème qui peut se poser à la gent féminine, c’est que beaucoup d’hommes ne voient rien, ou font semblant de ne rien voir pour s’éviter d’avoir à faire, justement, le premier pas.

Mais c’est un autre débat.

Une chose est certaine : Si l’homme, à l’inverse, ne prend pas son courage à deux mains pour aller parler aux filles qui braquent son regard sur lui, il se condamne à avoir une vie sentimentale et sexuelle bien en deçà de ses espérances.

Sans parler du fait que c’est aussi lui (dans la plupart des cas) qui va devoir envoyer le premier SMS, lui proposer un rencard en premier, l’embrasser en premier etc.

2. Les hommes ont honte de demander de l’aide

Depuis que je divulgue des conseils séduction, j’ai remarqué une chose fondamentale : Les hommes ont un mal de chien à avouer leurs lacunes.

Il est rare d’entendre un homme dire : « je suis nul pour… »

A l’inverse j’ai aussi remarqué que les femmes sont beaucoup plus nombreuses à s’intéresser au développement personnel.

Pourquoi ?

L’égo. Je me heurte à l’égo masculin quotidiennement. Il y a des hommes qui viennent me demander l’air de rien des astuces pour séduire, mais ils refusent aussi catégoriquement de s’inscrire à ma newsletter. Ce serait le pas de trop. Ils ne veulent surtout pas admettre qu’ils ont besoin de changer.

Les hommes sont fiers, et la société véhicule la croyance qu’il faut être fort et se débrouiller tout seul pour réussir quand on est un homme. Du coup on obtient : « Apprendre la séduction, c’est trop la honte ! »

Personnellement je trouve ça très honorable. J’ai l’intime conviction que n’importe quel homme en ressortirait meilleur si on lui procure quelques conseils de séduction ciblés.

En quoi au juste est-ce si difficile d’admettre qu’on veut devenir plus attirant ? Plus magnétique ? Arrêter de rater ses rencards ? Faire de meilleurs choix amoureux ? Apprendre à se servir de Tinder ? Etre plus heureux ?

Bref. Sous le poids de la société, les hommes préfèrent galérer plutôt que d’appeler à l’aide.

3. Les débats actuels sur la séduction sont confus

Quand on cherche à séduire, on reçoit tout un tas de messages très contradictoires.

D’un côté des pseudos gourous de la séduction disent qu’il faut foncer et faire plier les filles sans demander leur avis, et de l’autre les mouvements féministes criminalisent la drague et crispent les hommes audacieux qui veulent aborder spontanément des filles, en insistant sur le fait qu’il faut absolument marcher sur des oeufs et leur demander leur consentement à tous les étages.

Autant te dire que quand tu demandes systématiquement la permission de faire la moindre tentative, comme mettre ta main dans le dos d’une fille lors d’une interaction séductive, tu te tires une belle balle dans le pied. C’est tout sauf sexy.

Les femmes aussi, on le sait bien, subissent une pression forte en matière de sexualité. Voilà pourquoi elles ne peuvent pas toujours librement s’exprimer sur le sujet. Demande à une femme quel type d’hommes elle aime, et elle te répondra probablement ce que la société veut entendre.

Un homme peut tomber des nues lorsque sa nouvelle petite-amie qui se plaint constamment de l’attitude exécrable de son ex finit par retourner avec lui quelques semaines plus tard.

Comprendre les femmes n’est pas une mince affaire, mais une chose semble sûre : Jouer la carte du parfait petit-ami comme elle semble nous le demander tend au final à desservir les hommes.

On se retrouve face à un dilemme terrible : On comprend que si on n’écoute que des conseils féminins pour apprendre à séduire, on tombe dans la case du garçon trop gentil et un peu insipide et que si on écoute trop les hommes, on peut vite devenir un sale type insensible.

Entre nous, il y a peu de mères de famille qui vont trouver le moyen d’enseigner la vérité à leurs petits garçons :« Tu dois devenir un gentleman avec ta petite-amie, être respectueux, lui tenir la porte d’entrée, prendre son manteau, mais n’oublie pas de lui mettre une petite main aux fesses en passant, elle devrait aimer ça ».

Dans ce brouhaha d’idées sur les femmes et la séduction, les hommes doivent donc faire le tri eux-mêmes et c’est vraiment pas gagné.

4. Les hommes ont moins d’intelligence émotionnelle que les femmes

Les hommes sont beaucoup moins intuitifs que les femmes. Voilà pourquoi les femmes ont clairement une longueur d’avance sur le terrain de la séduction.

S’il fallait soulever des poids pour séduire, les hommes seraient indubitablement les meilleurs. Sauf qu’il faut de l’intelligence émotionnelle pour bien séduire. Dommage pour nous.

Les femmes sont plus empathiques et naturellement douées pour comprendre les gens, faire la conversation et s’intéresser à leur vie sans arrière pensée.

En face d’une fille sexy, beaucoup d’hommes sont malheureusement aveuglés par le désir de plaire. Ils ne captent pas les signaux. Ils n’écoutent pas. Ils ne captent pas l’agacement. Ils ne savent pas s’arrêter quand il faut. Ils ne pensent qu’à une seule chose (tu sais ce que c’est).

CONCLUSION

Je me fiche de savoir qui souffre le plus pour faire des rencontres amoureuses. Une chose est sûre : Les femmes ont parfois l’avantage. Voici donc mon message aux femmes qui ont décidé de me lire aujourd’hui : La prochaine fois que tu te frustres parce qu’un homme n’a pas fait le premier pas, ne te comprend pas ou semble hésitant à prendre des initiatives, souviens-toi de ce que tu viens de lire…

Notre maladresse ou notre manque de courage peut s’expliquer. Nous avons quelques circonstances atténuantes. Il y a des pressions morales et sociales qui s’exercent AUSSI sur les hommes.

Les femmes devraient prendre pleinement conscience de ces 4 désavantages pour mieux comprendre la gent masculine.

Avec un peu de chance, elles seront certainement moins dures envers eux, et elle se feront beaucoup moins de nœuds à la tête. Elles seront plus patientes, plus tolérantes aussi, et surtout plus compréhensives, ce qui rendra leurs expériences sentimentales beaucoup plus réjouissantes.

Quentin.

Ton guide ultime de séduction Offert !

(Normalement vendu 17euros)

Show Buttons
Hide Buttons

Envie de devenir plus magnétique ?

Reçois gratuitement mes meilleurs conseils pour booster ton charisme, faire craquer plus de filles, et devenir un homme irrésistible (sans en faire des tonnes, c'est promis !)

Merci pour ton inscription !